Une approche ouverte de la psychothérapie

  

« La légèreté fournit à l'apprenti du métier d'homme un outil bien précieux, une force inédite capable de dynamiter le monde ».

Alexandre Jollien





Abyss 2

Au carrefour de la philosophie, de la psychologie, de la biologie et de la spiritualité les propositions de ceux que nous pouvons considérer comme nos « maîtres » nous donnent à penser l'être humain avec générosité et ouverture d'esprit. Chacun d'entre eux a lutté contre une époque réfractaire à leurs théories et des pensées dominantes à même de tenter de les faire taire.

 

Nous nous inscrivons donc, à l'instar de ces « maîtres » dans une approche résolument moderne et ouverte de la psychothérapie.

Leurs théories et leurs pratiques nous sont précieuses mais nous n'oublions pas que le monde évolue et qu'à l'orée d'une pensée forte et innovante d'autres propositions de compréhensions de l'être humain peuvent nous être proposées dans les années à venir. Nous restons curieux et à l'écoute.

Avec pour objectif d'avancer toujours et encore dans une volonté humaniste.

 

La pratique thérapeutique autour de laquelle nous basons nos enseignements est intégrative, non pas dans le sens où elle additionne les théories et les pratiques, mais dans celui où elle articule son questionnement autour trois axes majeurs : les dimensions de l'Inconscient, la déontologie du thérapeute et la relation au patient.

 

Il s'agit donc, à la fois de développer un savoir-être qui prend en compte l'autre comme axe central du processus thérapeutique et la tentative de connaissance de l'Inconscient dans sa dimension la plus large. Pour cela il nous faut, sans cesse interroger et s'ouvrir à ce qui nous entoure. Cet esprit de curiosité et de recherche ne peut que nous rendre plus matures et plus éveillés.

 

Il nous est nécessaire, également de nous laisser influencer par ce qui n'est pas de l'ordre de la psychothérapie mais qui peut venir la « secouer » efficacement : l'anthropologie, l'art, la médecine, la philosophie, la science en général.

 

Ainsi ce décloisonnement peut nous permettre d'envisager le monde sans œillères, tout en restant vigilants sur ce que nous sommes et étonnés de ce que nous devenons.

 

 

 

Bienvenue dans l'esprit intégratif !